XPeria for travelling developers

A la quête du smartphone idéal.

Il doit être conçu pour une utilisation outdoor:
Soit être résistant à l’eau, posséder un bon GPS et une bonne boussole, consommer peu et contenir une batterie solide. Etre résistant aux chocs et à la poussière est aussi important.
Mais, n’ayant pas envie d’acheter plusieurs smartphones, il doit être utilisable dans la vie moderne: fluide, compatible avec beaucoup d’application, utilisable pour développer et donc mis à jour régulièrement.

Smartphone outdoor: Kyocera Torque

Il existe de nombreux modèles de smartphones conçus pour une utilisation outdoor. Ils sont résistants aux chocs, à la poussière et à l’eau. La quasi totalité tourne sous android.

Les fabricants sont entre autre:
Kyocera, Motorola, …. [TODO]

J’ai pu utiliser un Kyocera Torque pour une randonnée en vélo de 4 jours. Ce smartphone se comporte à merveille, particulièrement concernant la consommation de la batterie et l’utilisation de son écran tactile même mouillé.

En l’utilisant dans un mode de vie citadin, pareil, rien à redire: fluide pas trop encombrant, toutes les applications disponibles, son prix est honnête.
Mais grand défaut: il n’a aucune mise à jour mis à part les corrections de bugs. Après avoir parcouru tout les concurrents, et bien il s’avère que tous suivent la même politique:
Un smartphone durçi ou outdoor sera quasiment toujours limité à la même version d’Android.

Ce n’est donc pas envisageable pour une utilisation par un développeur.

Smartphone résistants: XPeria M4 Aqua

Une autre gamme de smartphone pourrait donc convenir: les smartphones résistants, construits par des fabricants grands publics tel que Sony, Samsung, … Résistants à la poussière et à l’eau, ils le sont moins aux chocs.

J’ai donc acheté le XPeria M4 Aqua, pour un prix très intéressant, et j’ai eu l’occasion de tester le Xperia Z3. Tout deux sont semblables, le M4 ayant juste un meilleur format et une meilleure batterie l’air de rien.

  • Utilisation dévelopeur:
    Pas de solution sous Windows, ils ne proposent pas de drivers pouvant être utilisé par adb. Mais sous Linux, une simple manipulation suffit:
    http://blog.hithredin.eu/development/xperia-dev-setup/

  • Utilisation vadrouilleur:
    Ce smartphone est réellement résistant à l’eau: testé sous la mousson thaïlandaise et dans un torrent néo-zélandais. Par contre l’écran devient inutilisable, ce qui est génant lors des longues pluies.
    Toutes les applications possibles et de tout pays sont disponibles sous Android

Pour le prix (230€), les XPeria sont des bons choix.

Needed

Here Maps: Des cartes gratuites sans data dans beaucoup de pays.
La recherche de lieu s’est fortement améliorée et se rapproche de Google Maps. Un must.

OsmAnd: Cartes basée sur openStreet Maps.
C’est un complément intéressant à Here, ou un remplaçant dans des pays ou Here n’est pas disponible (Japon, Laos, …). Plus de petits chemins perdus, mais moins de lieux trouvables.

GPX Viewer: Suivi de traces GPX
Simple et efficace pour suivre une trace GPS. Vous pouvez bloquer la data pour ne pas télécharger le fond de carte, qui n’est de toute façon pas nécessaire.